• Savez vous que la bibliothèque de Bastia recèle un véritable trésor ?

    Elle a été fondée grâce aux dons du cardinal  Préla,médecin du Pape .

    Il avait accumulé de nombreux ouvrages,dont certains très anciens. Parmi eux des manuscrits et des incunables qui datent du XV siècle.

    Les différents ouvrages sont écrits en Latin,en Italien,en Français...tous les sujets y sont traités : la médecine , la littérature , le patrimoine culturel de certaines grandes villes...

    Ils sont recouverts , de parchemin, de cuir, de papier marbré, de bois et de papier de tapisserie.

    Spassighjata in Bastia

    Dessus y figurent des gravures faites à la feuille d'or.

    Pour conserver de tels trésors, il faut que la température soit à 18 ° l'été et 19 ° le reste du temps.

    En ouvrant ces magnifiques ouvrages , on y découvre des écritures diverses (exemple , l’écriture gothique , l’écriture script ) et de très belles illustrations.

    Sur la première page de certains livres, figurent des monogrammes .Ceux-ci sont aussi utilisés pour "signer"  les objets du quotidien des riches familles bastiaises,au siècle dernier.

    Spassighjata in Bastia

    Ils permettent aux propriétaires de personnaliser leurs objets précieux. Nos arrières grands-mères brodaient ainsi leurs initiales sous la forme de monogrammes sur leurs trousseaux de jeunes filles puis de mariage.

    Spassighjata in Bastia

    Les monogrammes s'affichent aussi au-dessus des grandes portes des immeubles anciens de la ville .

    Ils sont le symbole de la réussite .

    Spassighjata in Bastia

    les élèves du CM1 et CM2

     


    votre commentaire
  • A l'origine Bastia n'existait pas, seules quelques cabanes de pêcheurs descendus du village de Cardo (Porto Cardo) occupaient le vieux port .Mais c'était sans compter sur l'ambitieuse Gènes qui désirait posséder un port de commerce en  Méditerranée pour pouvoir mettre à l' abri ses bateaux en cas d'attaques ou de tempêtes. Bastia va être créer alors pour surveiller les entrées et sorties du port de Gênes.

    Lomellini, Gouverneur envoyé par Gênes choisit donc  un promontoire rocheux situé entre la crique du vieux port occupée par les pêcheurs de Cardo  ( Terra Vecchia) et celle de Ficaghjola, pour installer sa bastiglia.

     Bastia est née (Terra Nova)

    les génois demandent aux habitants de Cardo et Belgodère de s'installer dans Terra Vecchia pour cultiver les terres. Ils n'ont pas les mêmes droits que les génois mais ils obtiennent le statut de citoyen.La culture des terres va créer du négoce.De nombreux négociants génois s'installent mais les paysans corses veulent négocier la vente de leurs produits. Cela va créer de la richesse et une circulation d'argent, on dépense pour acheter des objets (meubles, étoffes ...). On peut décorer les grandes maisons que l'on bâti. Il y a même de grands peintres italiens qui viennent à Bastia pour faire des décors, des peintures chez les gens riches. C'est la même chose chose pour les orfèvres, les artisans d'art et les ébénistes.


    votre commentaire
  • Nous étions trois élèves Leria,Marc'Andria et moi.

    A ghjustra di i ghjocchi di sucìetà in Corti

    Nous sommes partis en bus du collège de Montesoro .

    Nous avons fait connaissance avec des élèves de Subissi puis une fois arrivés à Corté un jeune homme nous a réceptionné et nous a emmené dans la salle ou les jeux se déroulaient.

    Puis une dame nous a dit comment s’appelait le jeu (E sette chjappelle) .

    Les règles sont simples : on est quatre à une table et on s'affronte.

    A ghjustra di i ghjocchi di sucìetà in Corti

    il y a 7 familles ou régions à former il y a u rughjone di u Prunelli, di u Bozziu, di a Gravona ,di u Niolu, di u Nebbiu, di u Fium'orbu et di i Duì Sorru.

    Le premier qui a deux familles, gagne.Dans une famille il y a: u fornu,u mulinu,u monumenti a i morti,a piazza,a chjesia ,a casa et a funtana .Chacun demande à la personne qu'il veut la carte qui l’intéresse .

    Une fois les jeux finis, des étudiants nous ont apporté un panier repas chacun, pendant que les collégiens jouaient. Ensuite nous sommes remontés dans la salle car des étudiants chantaient des chansons corses (a paghjella ) pendant que d'autres dansaient .

    A ghjustra di i ghjocchi di sucìetà in Corti

     

    Et enfin nous sommes repartis en bus à Bastia .cool

    A ghjustra di i ghjocchi di sucìetà in Corti


    votre commentaire
  • Voyage à Paris l'éxposition Picasso au grand palais

    Après la matinée commémorative à l'Arc de Triomphe, nous sommes rentrés voir l'exposition Picasso au Grand Palais.

    Il y avait  pleins de tableaux de Picasso et d'autres peintres qui lui rendaient hommage.

    Une représentation géante de Picasso était  présente.

    Voyage à Paris l'exposition Picasso au Grand Palais

    il y avait  aussi  des masques faits d'objets du quotidien et  un tableau avec des animaux morts et empaillés .

    Voyage à Paris l'exposition Picasso au Grand Palais

    C'était génial !

    Nous avons regardé un petit film nous sommes repartis tous heureux !!!


    votre commentaire
  • Nous avons quitté l' école et le bus nous a conduits dans les vignes ,où, il y avait des vendangeurs qui mettaient les grappes coupées dans une remorque.

    Nous avons appris à tailler les grappes de raisin et nous en avons mangé.

    Le bus nous récupéré pour nous emmener à la cave , où nous avons vu l'arrivée de la remorque pleine de grappes de raisin :

    c’était du blanc Malvoisie.

    Quand nous sommes rentrés dans la cave , nous avons regardé les grappes tombées dans le conquêt avant de finir dans le pressoir.

    Nous avons pu voir le jus s'écouler et nous l'avons gouté.

    A midi nous nous sommes installés sur la pelouse du domaine Gentile pour pique-niquer ,et nous nous sommes reposés.

    En retournant à la cave, nous avons vu le nettoyage du pressoir, puis tout doucement nous sommes repartis vers l'école de Cardu....... 

     

    Nos aimables vignerons nous ont proposé  d'imaginer le packaging des bouteilles issues de la cuvée réalisée à la suite de cette sortie.

     

     

    La fabrication des étiquettes

     

    Chaque vigneron utilise une bouteille particulière sur laquelle figure une étiquette.

    Nous avons donc eu pour mission de fabriquer celles qui "habilleraient"  les bouteilles du domaine Gentile , cuvée spéciale septembre 2015.

    L'étiquette a pour but de déclencher le coup de cœur du client .

    Sur celles-ci figurent un graphisme évoquant l'univers de la vigne de façon stylisée . Florence Giordano nous a initié à ce type de travail et nous a proposé de réfléchir à une typographie ,et à une illustration pouvant résumer cette contrainte.

     Puis à l aide de sa palette graphique elle a mis en forme notre travail . 

    Le résultat est bluffant !

    Merci à Florence , Jean Paul et Dominique

     


    votre commentaire